Brocoli 1

HUILE VEGETALE de Brocoli BIO

le brocoli peut réduire le risque de cancer colorectal, de l'estomac, du poumon, de la prostate et le cancer du sein

Plus d'informations

Disponibilité : En stock, livraison de 2 à 5 jours

38.77€ TTC

Gagnez 3 points fidélité en ajoutant ce produit à votre commande.

Disponibilité : En stock, livraison de 2 à 5 jours

89.51€ TTC

Gagnez 8 points fidélité en ajoutant ce produit à votre commande.

Disponibilité : En stock, livraison de 2 à 5 jours

166.23€ TTC

Gagnez 16 points fidélité en ajoutant ce produit à votre commande.

Disponibilité : En stock, livraison de 2 à 5 jours

284.26€ TTC

Gagnez 28 points fidélité en ajoutant ce produit à votre commande.

Disponibilité : En stock, livraison de 2 à 5 jours

1 367.76€ TTC

Gagnez 136 points fidélité en ajoutant ce produit à votre commande.

État du produit : Neuf

Brocoli

 

Le brocoli est dans la médecine traditionnelle chinoise, considéré comme aliment neutre (平和质), c'est-à-dire, ni yin, ni yang, il ne risque donc pas de déséquilibrer ces aspects3.

Selon une étude japonaise, la consommation régulière de brocolis réduirait la fréquence des infections à l'Helicobacter pylori4.

Cancer

Comme l'ont démontré différentes études, le brocoli, comme la majorité des brassicacées (Brassicaceae) appelés autrefois crucifères, il permet de lutter contre le cancer5,6.

Des études publiées sur U.S. National Library of Medicine7,8,9,10,11,12 ont montré que la consommation régulière de brocoli (ainsi que d'autres légumes de la famille des crucifères tels que le chou-fleur, le chou, les choux de Bruxelles) pourrait prévenir certains cancers : cancers du poumon, de l'ovaire, de la prostate, du rein, et d'autres. Consommé plusieurs fois par semaine, le brocoli peut réduire le risque de cancer colorectal, de l'estomac, du poumon, de la prostate et le cancer du sein, même chez les femmes préménopausées.

Ce légume pourrait même être bénéfique aux personnes déjà atteintes d'un cancer, en augmentant leur chance de survie, ainsi qu'une étude sur l'évolution du cancer de la vessie13 et une autre sur l'évolution du cancer du sein14, en fonction de la consommation de brocoli et d'autres brassicacées, ont permis d'en émettre l'hypothèse.

Maladies Cardiovasculaires

Une consommation quotidienne de crucifère serait associée à une réduction d'homocystéine dans le sang, ce qui pourrait réduire le risque de maladies cardiovasculaires15. Chez les femmes ménopausées, la consommation de brocoli est associé à un risque plus faible de décès par la maladie cardio-vasculaire même chez les femmes déjà diagnostiquées avec la maladie. La consommation de 5 portions ou plus de brocoli par semaine chez les femmes réduit considérablement le risque de mortalité par maladie cardiovasculaire par rapport à la faible consommation (75 g cuit ou 125 ml de semaine cru)16.