Camelia 1

HUILE VÉGÉTALE de Camélia (Camellia japonica) BIO

PROPRIÉTÉS : Émolliente, Anti-inflammatoire, Astringente, Hémostatique, Tonique

Plus d'informations

Disponibilité : En stock, livraison de 2 à 5 jours

11.01€ TTC

Gagnez 1 points fidélité en ajoutant ce produit à votre commande.

Disponibilité : En stock, livraison de 2 à 5 jours

19.34€ TTC

Gagnez 1 points fidélité en ajoutant ce produit à votre commande.

Disponibilité : En stock, livraison de 2 à 5 jours

32.84€ TTC

Gagnez 3 points fidélité en ajoutant ce produit à votre commande.

Disponibilité : En stock, livraison de 2 à 5 jours

49.94€ TTC

Gagnez 4 points fidélité en ajoutant ce produit à votre commande.

État du produit : Neuf

Huile végétale de Camélia BIO
 
logo-cosmebio1.jpg
 
 

Camellia japonica 

Famille des Théacées

image: http://chezmarie.nuxit.net/photos/camelia.JPG

NOMS COMMUNS : Rose du Japon
CONSTITUANTS PRINCIPAUX : Une huile
PARTIES UTILIS
ÉES : Les fleurs

DESCRIPTION :

Le camélia est un arbuste persistant pouvant atteindre 3 à 5 mètres de hauteur. Les feuilles sont arrondies, vert foncé, brillantes et très décoratives. L'aspect des fleurs délicatement parfumées rappelle celui des roses, des pivoines ou des œillets. Les fleurs sont simples; semi-doubles ou doubles, dans des coloris allant du blanc au rose, au rouge, et au panachage de ces tonalités. Sa floraison s'échelonne d'octobre à mai. Le fruit est une capsule dure, ronde et ligneuse.

CULTURE ET RÉCOLTE :

Originaire du Japon, le camélia pousse à l'état sauvage dans les forêts d'Asie tempérée.

PROPRIÉTÉS :

- Émolliente - Anti-inflammatoire - Astringente - Hémostatique  - Tonique

INDICATIONS :

 

 
 
 
UN PEU D'HISTOIRE :
Emblématique de la beauté parfaite (dans le langage des fleurs), encensé par Alexandre Dumas (qui fit une faute d'orthographe ne ne lui mettant qu'un L, mais le succès de l'œuvre fut tel que cette écriture fut acceptée par les académiciens) et immortalisé par la Traviata de Giuseppe Verdi, le camélia doit peut-être sa mystérieuse consécration à ses origines. C'est en effet du Japon que le père Joseph Camel (ou Kamel) rapporta cette magnifique fleur à la fin du XVIIème siècle et à laquelle il donna le nom de camellus. L'impératrice Joséphine, aussitôt séduite par la délicatesse et la luminosité de ses coloris, lança la mode du camélia en France. Il orna chapeaux et boutonnières des dames de la Belle Epoque qui recherchaient les formes raffinées. Depuis un siècle, il prospère dans les parcs de la façade atlantique, grâce au botaniste Ferdinand Favre.